dimarts, 25 de febrer de 2014

BIOGRAPHIE

io Casino
Fine Art
BIOGRAPHIE

Dès le jour où j'ai su me servir d'un crayon je n'ai cessé de transcrire la vie autour de moi en graphismes. Mon père était constructeur et c'est bien lui qui, dès mon enfance, m'a appris à dessiner et à visualiser les plans. Son studio d'architecture est ainsi devenu mon premier atelier où je pensais pendant que dessinais.

D'autre part c'est ma grand-mère Megar, licenciée en Beaux Arts, qui m'a accompagné au long de ma formation créative. Chargée de gérer la gallerie d'art Jaimes au coeur du Passeig de Gracia de Barcelone, je l'aidais lorsqu'elle avait des expositions à monter ainsi que l'accompagnais visiter des antiquaires avec lesquels elle avait des rapports en tant que marchand d'art. Des noms, des styles et certains manifestos sont dévenus partie de mon bagage académique. Ainsi, les entretiens sur les grands-maîtres, le monde de l'art et les téchniques de réproduction plastiques m'ont elargit ma vision personnelle.

Les derniers étés des années 70, je les ai passé à Breda, Girona, chez mon grand-père J.Puiggalí, à qui j'aidais dans sa boutique-musée "BredArt" où s'y logéaient les pièces plus relevées de la Céramique Populaire Espagnole, des antiquités catalanes et d'autres pièces d'art.

Pendant les années 80 ma famille faisait partie du Grupo Z éditoriale et en après-midi, 'accédais aux atéliers de création des publications artistiques. À l'époque je dévouais les soirs au théâtre, aux présentations de mode, à la musique et à la B.D.

C'est au début des années 90 que je m'engage à étudier illustration et dessin à l'École d'Art d'Andorra la Vella et des téchniques pittoriques auprès l'École d'Art à Sant Julià de Lòria. Plus tard, en 1994 je démarre mes études dans l'École Llotja Avinyó d'Arts et Métiers à Barcelone. C'est là que je découvre un chemin à suivre tout en lisant sans cesse dans les bibliothèques Nationale de Catalogne, rue Hospital de Barcelone et à Andorre, auprès celles de Sant Julià de Lòria et la gouvernamentale.

Je passe les étés de 1994 et 1995 dans l'atélier du maître calcographiste Manel Viusà où j'apprends des techniques nouvelles et classiques.

En 1996 la série de poésie visuelle "Pequeños Anuncios" est née. Il s'agit d'une oeuvre métamorphosante" au fur et à mésure et qui aboutit en installation à l'ancienne salle Metrònom de Barcelone bien qu'avant ait été présentée avec Joan Brossa à Cornellà. Dans un cadre conceptuel similaire, "Poemas Eléctricos" et le travail en progrès "Anuncios Sociales" sont nés. D'autre part j'investigue l'hiper-réalisme pittorique dans une série de peintures pour des endroits spécifiques sur des images des propres "Pequeños Museos" (1997-2001).

À cette époque je joins le collective G.T.S. et ma participacion investigative devient professionnelle et transcontinentale dans les domaines de la création et du commissariat de la musique expérimentale jusqu'à 2007. En Europe, l'Inde et Amérique j'organise autour de 1000 shows dont je suis l'auteur de plusieures centaines et d'autre part, de dizaines de promotions discographiques de mes oeuvres sonores y inclus projets et compilations.

En tant que sculptrice j'ai travaillé dans une série de sculptures de genre animiste intitulée "Kaxinas" (1994-2014).

En 2014 je décide me consacrer au domain plastique et ma création visuelle devient plutôt en contacte avec l'intérieur, l'abstraction méditative, soit un résultat mûr, fruit des décades de travail constant qui ne s'arrêtera plus.

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada